Programmation spectacles à venir au Caméléon

Blues Repercussion Sound

Dimanche   13 Juin 17h00

   Blues Repercussion  Sound   

 

Point de grands standards du blues rejoués et réarrangés, uniquement de la création en direct, des compositions instantanées comme des tableaux oniriques où l'auditeur, spectateur a une place à prendre et à vivre. A la frontière du théâtre parfois, distillant une musique ultra virtuose, le groupe prépare l'oreille du spectateur, la réinitialise pour lui faire vivre avec intensité la puissance d'un blues universel.
« Je suis ici, je crois, depuis des années. J'ai passé des nuits les paumes à plat sur le sable, lisant avec mes doigts ses grains comme du braille au point d'en posséder le dessin parfaitement, de pouvoir aller reproduire n'importe où – sur la côte africaine- la même bande de plage, y compris le bruit de l'eau sur les galets de la mer grâce au bruit de mes intestins, vides depuis des années ; y compris le jaillissement du vent en faisant vibrer les muscles de mes cuisses. Répercussions. Je pourrais vous faire croire que vous avez entendu des chevaliers des sables marcher dans l'obscurité, au bord d'une vague expirante, ou un son qui vous ferait pleurer à la pensée de ce qui vous a glissé entre les doigts. Quand les marées, le vent et le tourbillon des créatures réarrangent l'infinité de ces grains de sable pour que je doive en réapprendre la surface avec la paume de mes mains, je le fais. C'est une de mes confiance. » Barry Lopez
BLUES REPERCUSSION SOUND est composé de 4 musiciens.
Le chant fondamental et parfois la voix de l'acteur sont émis par Baptyste Vayer, qui est aussi guitariste virtuose, qui bouscule l'instrument jusqu'à ce que la musique du fond de son être traverse l'amplification. L'électronique créée en direct est jouée par Gwennaëlle Roulleau, elle insuffle une vie organique, mécanique, cosmique à la musique. Créant des paysages inédits dans le blues. La contrebasse, cet instrument terriblement acoustique qui se donne les moyens d'une résonance infinie est jouée par Fabrice Hélias, diplômé du conservatoire de Genève et fin connaisseur des musiques manouches. La percutterie est jouée par Thierry Waziniak qui a très tôt fréquenté les milieux du free jazz américain et européen et le désir irrépressible de liberté des musiciens qui le jouaient.